Friedkin Connection – Les mémoires d’un cinéaste de légende

Résumé Editeur

« Avec des films aussi fondamentaux que L’Exorciste et The French Connection, William Friedkin s’est assuré une place parmi les géants du cinéma. Rédigé par le réalisateur lui-même, Friedkin Connectionest un autoportrait sans concessions d’un réalisateur hors-normes. »

Disponibilité

Facile

Prix (en €)

8.90 € sur Amazon.fr        

Que vaut le livre ?

William Friedkin est un réalisateur météore. Il est arrivé très rapidement au devant de la scène, il a littéralement été incontournable une fois là puis à disparu aussi vite qu’il est arrivé. Ses grands succès sont French Connection et l’Exorciste.

Le livre retrace le parcours du cinéaste. Autant le dire tout suite, le livre est comme la filmo de Friedkin : inégal.

Le passage sur son enfance et ses débuts sont à réserver pour ses fans, personnellement je n’étais pas la cible. En revanche le démarrage de sa carrière est très intéressant, et ça monte en puissance jusqu’au début du déclin de Friedkin.

Le livre a un défaut qui devient par moment qualité, c’est la masse de détail. Toutes les scènes décrites semblent s’étirer, s’étirer à l’infini. Alors quand il s’agit de son adolescence ou de ses vacances, on s’en moque, en revanche c’est réel délice lorsqu’il s’agit de tournage.

Et j’embraye directement sur les qualités du livre ; tout d’abord il est à la première personne, ce livre ne parle pas seulement de Friedkin, il est écrit par lui, ce qui est en soi un prolongement de son oeuvre.

Autre point fort, comme dit plus haut, c’est les descriptions des tournages, c’est si bien décrit que l’on arrive à sentir l’ambiance qu’il y régnait.

Autre point fort et qui renforce ce qui vient d’être dit, c’est le ton. Le ton qu’emploie friedkin est cash, sans tergiverser, il va à l’essentiel, sans langue de bois.

C’est parfois cruel, parfois très drôle, ça contribue énormément au plaisir de lecture. Et enfin dernier point qui est le plus important, on sent une honnêteté et une sincérité qui touchent. Personnellement, je n’ai jamais été convaincu par ses films, et, de ce que j’en avais vu, la personnalité de Friedkin me donnait des boutons, mais je dois bien admettre qu’il est touchant dans ses fulgurances, lorsqu’il admet qu’il a déconné à certain endroit, quand il se rend compte qu’il est has been, quand il réalise qu’il a eu de la chance dans sa carrière, et que finalement il ne mérite pas tous ce qu’il a eu. Ce recul est beau et juste, il m’a rendu, en fin de compte, le personnage très attachant.

A lire si vous voulez apprécier William Friedkin, et porter un regard neuf sur sa filmo.

Ce livre est :

  • agréable à lire
  • drôle et cruel
  • écrit à la première personne
  • rempli de guest star, de Spielberg à Coppola
  • un peu long sur certains passages
  • un régal pour en apprendre plus sur l’envers des tournages
  • une plongée dans l’envers de la production
  • sans langue de bois
  • très ironique, une leçon sur la vie
  • touchant et juste
  • à lire si vous voulez en savoir plus sur le réalisateur

Un livre écrit par Friedkin lui-même retraçant son parcours à la fois rapide et court, les passages sur les tournages sont incontournables, et le reste est une leçon de vie. 

Pour allez plus loin

couverture2J’espère que cet article vous aura plu, sans doute que ce guide gratuit vous intéressera  :

« Tout ce que l’école de Cinéma ne vous apprendra jamais »

(Et qui est pourtant essentiel pour réussir)

A quelle adresse souhaiteriez vous que je vous l’envoie ?

Je déteste les spams, votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue 😉

Leave a Comment

Your email address will not be published.