Article Retour Vers le futur

Published on octobre 23rd, 2015 | by Marc

0

Comment Retour Vers Le Futur a failli jamais exister ?

Retour vers le futur est une trilogie culte, j’en veux pour preuve les manifestations mondiales qui ont eu lieu le 21 Octobre 2015 date à laquelle Marty est sensé arrivé dans le futur du deuxième épisode de la saga. En France la plus grosse manifestation a eu lieu à Paris au Grand Rex, j’ai eu la chance de pouvoir y assister. A la fin de cette article je vous propose une vidéo du concert bonus qu’il offrait aux spectateurs. Mais avant que vous l’écoutiez je vous propose de voir ensemble pourquoi Retour Vers Le Futur a bien failli ne jamais voir le jour et ne jamais être tel que nous le connaissons.

Robert Zemeckis

zemeckis_apRobert Zemeckis est un réalisateur émérite, il a réalisé bien sûr Retour vers le futur, mais également Qui veut la peau de Roger Rabbit ? et Forrest Gump pour lequel il a reçu plusieurs oscars dont ceux de meilleur film et meilleur réalisation. Mais sa carrière a bien failli être de courte durée, je vous invite à lire l’article « Les 6 Réalisateurs ayant connus l’échec avant d’obtenir le succès » mais en substance disons qu’il a essuyé trois gros échecs de suite faisant de lui une personne difficilement produisible. Son producteur n’est autre que Steven Spielberg et Steven en a marre de perdre de l’argent aussi quand Robert Zemeckis et son acolyte Bob Gale viennent lui apporter Retour vers le futur, Steven n’est pas chaud du tout. Il se rend bien compte que le film a du potentiel mais il préfère se refaire financièrement (ce qu’il fera avec ET) et laisser « la chance » à quelqu’un d’autre de le produire.

Cette chance, c’est Michael Douglas qui va lui donner. M. Douglas est comédien mais également producteur et il a particulièrement apprécié les films de Zemeckis, il souhaite donc que son prochain film soit réalisé par Zemeckis et personne d’autre. C’est sa chance. Ce film s’appelle « A la poursuite du diamant vert » est c’est un carton au box office. Zemeckis étant de nouveau bankable et Spielberg renfloué après ET vont pouvoir s’atteler à Retour vers le futur.

Le scénario

861f3797ba276e77df5fff26e631f8f7Comme dit plus haut, au début Zemeckis ne pouvait plus compté sur Spielberg et même s’il avait pu, une coproduction est toujours souhaitable. Zemeckis fait donc passer ce scénario dans toutes les prods des Etats Unis : Personne n’en veut. Car ce scénario est jugé incompréhensible, confus et surtout douteux. C’est un des chargés de production de Disney qui le dira plus tard, il trouvait que le fait que Lorraine soit attirée par Marty, alors que celle ci est la mère de Marty est tendancieux. Et qu’une production estampillé Disney ne pouvait pas produire ce genre de film. Mauvaise pioche ! Le film sera le plus gros succès de 1985.

La Dolorean

DeloreanLa Delorean est indisociable de Retour vers le futur et pourtant à l’origine Robert Zemeckis et Bob Gale, les scénaristes de Retour vers le futur, avaient prévus que la machine à voyager dans le temps ne soit pas une voiture mais un réfrigérateur !

Et que dire du titre qui fait l’identité même du film, et bien le Président d’Universal Pictures de l’époque Sidney Sheinberg pensait qu’il fallait le changer par celui ci : « L’astronaute de Pluton ». Il pensait que personne n’irait voir un film avec le mot « futur » dedans et qu’il fallait le remplacer par son « astronaute de Pluton » plus « chaleureux, original et amusant » à son goût.

Zemeckis qui reçoit le message est déprimé, comment faire comprendre au président d’Universal qu’il ne partage pas son avis et pire que c’est une mauvaise idée. Difficile sans que celui ci ne se braque et retire ses billes du films. Il se tourne vers Steven Spielberg qui conscient de l’énorme erreur que ce serait cogite et trouve une solution. Il va voir Sidney Sheinberg en rigolant en lui disant, les larmes aux yeux, qu’ils ont vraiment bien éclaté de rire à la lecture de son titre « l’astronaute de Pluton » que c’était la meilleure blague qu’il est lu, et qu’il l’a fait lire à toute l’équipe avec toujours le même résultat : des rires. Sheinberg gêné dit qu’il les a bien eu. Spielberg dit que c’est en effet une bonne blague qui lui a fait se rendre compte que « Retour Vers le Futur » est le meilleur titre et qu’il ne serait y en avoir d’autre de meilleur. Il n’y aura plus jamais d’autre suggestion de titre.

Michael J. Fox

Michael-J.-FoxMarty, dans la tête de tous les fans, ne peut être que Michael J. Fox, et pourtant le tournage de Retour vers le futur avait commençait sans lui ! C’est en effet Eric Stoltz qui a débuté le tournage dans le rôle de Marty et non Michael J. Fox. Bob Zemeckis et Bob Gale souhaitaient réellement avoir Michael J. Fox mais malheureusement il était occupé à tourner dans un série qui l’accaparait beaucoup. Il décide alors de reporter leur choix sur Eric Stoltz. Ils tournent pas mal de scène mais la sauce ne prend pas, Zemeckis ne le sent pas. Michael J. Fox représente plus à ses yeux l’adolescent de son film. Il préfère donc que ce soit Michael J. Fox qui joue Marty, ils décident alors de tout retourner avec lui et de s’arranger au mieux avec son planning.

Alan Silvestri

alan_silvestriA l’instar de John Williams pour Spielberg, Silvestri est indisociable de Zemeckis. Et pourtant leur carrière ensemble à bien failli s’arrêter et ne jamais voir le jour sur Retour vers le Futur et pour une raison simple Steven Spielberg n’aimait pas le travail de Silvesti sur « A la poursuite du diamant vert ». Il est vrai que la musique de ce film fait un peu daté surtout aujourd’hui et on a du mal à imaginer que ce compositeur pourra imaginer les musiques de Forrest Gump, Abyss, Predator et Retour vers le futur. C’est alors Zemeckis qui va voir son ami Silvestri pour lui expliquer la situation, il lui demande de composer une musique épique qui envoie du lourd. Silvestri s’investi à fond dans la composition de la musique et Spielberg en entendant le thème désormais célèbre de Retour vers le Futur ne peut que s’incliner et dire que l’aventure continue avec Silvestri.

Comme promis voici la vidéo que j’ai prise du concert de Retour Vers le Futur lors de la soirée du Rex. On ne peut que remercier Spielberg d’être revenu sur son jugement à l’écoute de cette musique.

Bilan

couverture2J’espère que cet article vous aura plu. Vous pouvez me dire ce que vous en avez pensé en vous inscrivant ici.

Vous recevrez en cadeau de bienvenue mon livre

« Tout ce qu’on ne vous apprendra jamais à l’école de cinéma »

(et qui est pourtant essentiel pour réussir.)

Bonne lecture !

Tenez moi au courant de vos progrès !

A très vite !


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑