Dialogue de House of Cards

Une des hantises de la plupart des scénaristes, c’est les dialogues. On a toujours l’inquiétude que le personnage soit trop bavard ou qu’il parle de manière fausse. Alors autant s’inspirer d’une série dont les dialogues sont parfaitement écrits, House of Cards est un scénario de l’incroyable dialoguiste Beau Willimon.

Alors c’est parti !

Peter Russo

Ici Peter Russo, merci de laisser un message.

Franck Underwood

Il ne répond pas à mes appels, c’est terminé et il doit le savoir.

M. Le Vice Président

Vous pensez qu’il n’a aucune chance de s’en remettre ?

Franck Underwood

Les républicains vont passer cette interview en boucle sur toutes les chaînes de télé jusqu’au 5 Novembre.

M. Le Vice Président

Je compatis sincèrement mais c’est ce que je pensais depuis le départ.

Franck Underwood

J’aurais dû vous écouter Monsieur. Je croyais qu’il pourrait supporter la pression.

M. Le Vice Président

Bien sûr. Donc il se retire ? Il va falloir le remplacer ?

Franck Underwood

(versant du café)

Vous avez une idée ?

M. Le Vice Président

(sans le regarder)

A moins de deux mois de l’élection… Ah si le président ne m’avait pas dès le début exclut des discutions, j’aurais surement eu quelque personne à proposer mais… Je ne connais personne d’assez populaire et bénéficiant d’assez d’appui nécessaire pour lancer une campagne de seulement 7 semaines… Laissez moi réfléchir.

Franck Underwood

(se tournant vers l’audiance)

Les minutes qui vont suivre seront déterminantes. Pour tout ce que j’ai élaborer et toutes les manœuvres que j’ai effectuées. (puis se tourne vers le député et s’avance vers lui) Je verrais bien quelqu’un.

M. Le Vice Président

Qui ?

Franck Underwood

… Vous Monsieur le vice président. (Rire du vice président) Si vous vous présentiez pour reprendre votre siège, je crois que vous l’emporteriez haut la main.

M. Le Vice Président

Renoncez à la vice présidence ?

Franck Underwood

Seulement si vous gagnez.

M. Le Vice Président

Walker a besoin de moi pour 2016.

Franck Underwood

(regardant par la porte ouverte)

Etes vous tout à fait certain qu’il va vous garder comme colistier ? (enchaînant) enfin ce n’est un secret pour personne qu’entre vous ce n’est pas franchement l’entente cordiale.

M. Le Vice Président

Qu’est ce qu’il a dit ?

Franck Underwood

(finissant de boire son café)

Oh vous me mettez dans une position embarrassante Monsieur le Vice président.

M. Le Vice Président

Est ce qu’il a dit du mal de moi ?

Franck Underwood

Et bien il a dit que vous êtes, et là je reprends ses termes… un emmerdeur.

M. Le Vice Président

(s’amuse)

… l’enfoiré… il ne sait pas comment diriger et ne respecte rien ni personne… Hein ! C’est une idée à lui sa façon de me débarquer.

Franck Underwood

Non, l’idée m’est venue hier et j’ai eu envie de vous la suggérer, mais  non je n’en ai discuté avec personne.

M. Le Vice Président

Et garder vous en, on ne quitte pas la maison blanche pour redevenir gouverneur.

Franck Underwood

(il s’assoit sur une chaise)

Puis je vous poser une question personnelle monsieur ? ça vous plaît d’être le vice président ?… Oui parce que Peter m’a dit que pendant les meetings de campagne vous avez fait  preuve de tellement d’enthousiasme et d’énergie qu’il se demandait si ça ne vous manquez pas un peu d’être gouverneur.

M. Le Vice Président

… C’est vrai que ça me manque.

Franck Underwood

Alors pourquoi ne pas y retourner ? Vous pourriez être le héro de cette élection et assurer la Pennsylvanie pour les démocrates en 2016.

M. Le Vice Président

(gêné)

Garret n’acceptera jamais une chose pareille, et ce, même s’il ne peut pas me voir, ce serait un aveu de faiblesse, il aurait l’air de ne pas tenir son gouvernement.

Franck Underwood

Pas s’il s’agit d’une décision mutuelle… (il se lève) Ecoutez, laissez moi parler à Garret, je n’évoquerai pas cet entretien.

M. Le Vice Président

(songeur)

Je suppose que ça ne coûte rien de voir ce qu’il en pense.

Franck Underwood

(frappant la table)

Merci Monsieur le Vice Président (lui serre la main)

M. Le Vice Président

Merci à vous.

Franck quitte la salle.

Scène 2

Allez plus loin

couverture2J’espère que cet article vous aura plu. Vous pouvez me dire ce que vous en avez pensé en vous inscrivant ici.

Vous recevrez en cadeau de bienvenue mon livre

“Tout ce qu’on ne vous apprendra jamais à l’école de cinéma”

(et qui est pourtant essentiel pour réussir.)

Bonne lecture !

Tenez moi au courant de vos progrès !

A très vite !

Leave a Comment

Your email address will not be published.