Mes Plaisirs de Cinéphile

Résumé Editeur

“En 1996, les Cahiers du Cinéma avaient demandé à Martin Scorsese, qui venait juste de terminer son film Casino, d’être le rédacteur en chef de leur numéro 500. Acceptant avec enthousiasme, le cinéaste américain fut donc tout à la fois le metteur en scène, l’acteur et le narrateur d’un numéro très spécial. Ce qu’il y a de passionnant avec lui, c’est qu’il rend le dialogue non seulement possible, mais fructueux et stimulant, entre les deux côtés de l’Atlantique. Un dialogue qu’il n’a cessé d’alimenter comme cinéaste et comme spectateur boulimique. Lorsqu’il raconte sa vie, Scorsese parle de cinéma. Et lorsqu’il parle de cinéma, de ses films ou de ceux des auteurs qu’il admire, en fait il raconte sa vie : New York, le quartier de ” Little Italy “, la famille, les films de son enfance ou de son adolescence, sa complicité avec Robert de Niro ou avec les cinéastes de sa génération (Lucas, Coppola, Spielberg et De Palma)… Dans sa cartographie intime du cinéma, Scorsese relie sans difficultés la tradition hollywoodienne à la modernité européenne. Aux textes et entretiens parus dans ce numéro spécial des Cahiers du cinéma, s’ajoutent quelques écrits plus récents, concernant son dernier film Kundun, la musique, ou encore des éloges de Samuel Fuller, Robert Mitchum et James Stewart.

Disponibilité :

Facilement

Prix (en €)

Que vaut le livre ?

5153F5YZ1BL._SX337_BO1,204,203,200_Martin Scorsese parle, c’est un réalisateur à l’instar de Quentin Tarentino qui aime parler de ses films pour notre plus grand plaisir.

ici Scorsese parle de sa vie, des films qu’il aime, mai surtout des anecdotes qui entour ses films, une mine d’or pour qui aime ce réalisateur.

Comme le Hitchcock Truffaut, il est bon de voir un de ses films et de lire derrière la partie associée, c’est un complément top pour bien appréhender sa filmographie.

A noter que le livre a été fait il y a bientôt 20 ans, l’avantage c’est qu’il a la mémoire plus fraîche pour parler de ses anciens films, le soucis c’est qu’il ne commente sa filmo que jusqu’à “Casino”.

Ce livre est :

  • un livre making of
  • sympa
  • incomplet, il s’arrête en 1996
  • facile à se procurer
  • facile à lire
  • pas cher
  • à lire si vous aimez Scorsese

Bon livre mais pas le meilleur sur Scorsese.

Allez plus loin

couverture2J’espère que cet article vous aura plu. Vous pouvez me dire ce que vous en avez pensé en vous inscrivant ici.

Vous recevrez en cadeau de bienvenue mon livre

“Tout ce qu’on ne vous apprendra jamais à l’école de cinéma”

(et qui est pourtant essentiel pour réussir.)

Bonne lecture !

Tenez moi au courant de vos progrès !

A très vite !

1 Comment
  1. sahara77 3 années ago
    Reply

    Le meilleur bouquin de Scorsese !

Leave a Comment

Your email address will not be published.