Formation Ultime pour Faire du Cinéma

Comment faire pour être réalisateur de cinéma ?

Tu veux passer à l’action, qu’on te donne ta chance de pouvoir t’exprimer en tant qu’artiste ?

Voici un article qui te parle de la formation sur le cinéma que je te propose. Cette formation aura lieu en Décembre de cette année et l’inscription c’est maintenant.

Comment réaliser sa vision

Tu veux faire du cinéma. C’est bien. Tu fais partis des millions de personnes qui sont motivés par ce secteur.

Inutile de te dire combien de personne sur ces millions réussissent, le nombre est inquiétant. Mais nous ne sommes pas ici pour nous démoraliser, mais bien pour trouver des solutions, car il en existe.

Les école ? Oui mais c’est cher. Se débrouiller seul ? C’est long et peu sûr. Et les formations ? Tu trouveras beaucoup de personne sur le net qui t’en proposeront, combien sont fiables ? Et surtout est ce qu’elles t’aideront réellement ?

Avant de te parler de ma formation et d’en quoi elle se distingue de tout ce que tu as déjà vu, je vais te donner 5 raisons pour lesquelles tu ne dois PAS faire ma formation.

5 Raisons pour NE PAS faire cette Formation

Une formation n’est pas universelle, c’est comme ça, elle correspond à certaine personne et pas à d’autre, c’est sans doute malheureux mais c’est comme ça. Je ne prétends donc pas détenir la vérité absolue, même si je suis convaincu de l’efficacité de cette formation en comparaison avec ce qui existe à l’heure actuelle. Cependant comme dit plus haut, elle ne correspond pas à tout le monde, et je vais te donner 5 raisons de NE PAS faire cette formation.

1 – Tu es un génie

Tu sais tout, c’est comme ça, tu as toujours été le plus fort, à l’école, à la piscine, dans la vie en général.

Et ton avis, de fait, est bien plus précieux que tous les autres. Donc que peut bien valoir le mien ? A tes yeux pas grands chose, c’est sûr !

Alors venir dans une formation alors que tu n’as rien à apprendre n’a pas de sens. Mais tu es curieux tu te dis que, sur un malentendu, je peux, peut-être t’apprendre quelque chose…

Faux. Je t’arrête tout de suite, il n’y aura pas de malentendu. Je n’arriverai pas à t’apprendre quoique ce soit si tu crois tout savoir.

Alors ne perd pas plus ton temps, et passe ton chemin.

2 – Tu es un vétéran

Tu as déjà fais plusieurs films, tu as une équipe, les tournages n’ont plus vraiment de secret pour toi.

A l’opposé du profil cité plus haut, tu sais que tu as encore des choses à apprendre, mais c’est des éléments très précis et finalement, tu sens que tu es pas loin du succès, il te manque un “je-ne-sais-quoi” qui te permettrait de réussir.

Je pourrai effectivement t’aider, dans une autre formation, mais pas celle ci. Cette formation permettra d’être opérationnel sur un tournage, savoir être un leader sur un plateau et développer son réseau.

Si tu as déjà fait plusieurs films et que tu as roulé ta bosse, tu vas, dans cette formation, majoritairement rien apprendre de plus, en revanche tu bénéficieras de mon réseau, mais si tu en es là où tu en es, c’est que tu en as déjà un qui te convient, alors je pense que ce n’est pas une motivation nécessaire pour que nous travaillons ensemble sur cette formation là.

3 – Tu n’as pas que ça à faire

Tu veux faire cette formation parce que tu veux la réussite qui est au bout du chemin. Bien. En revanche tu ne veux pas longer ce chemin, tu veux qu’on te porte jusqu’à la destination.

En somme tu veux le résultat sans les efforts.

Mauvaise pioche, ça ne marchera pas. Et je vais même te faire gagner encore plus de temps, si vraiment telle est ta mentalité : change même de métier !

Réalisateur n’est pas fait pour toi. C’est un des métiers les plus durs, les plus incertains et les plus exigeants qui soit.

Si l’effort te fait peur, tu t’es trompé de voie, et par conséquent, tu t’es trompé de formation.

4 – Tu fais au feeling

Il y a deux grands types de réalisateur il y a ceux qui ne savent pas pourquoi ils font les choses, parce qu’ils fonctionnent à l’instinct et qu’ils aiment la spontanéité qu’ils veulent à tout prix préserver et entretenir.

Et il y a ceux qui veulent savoir pourquoi les choses fonctionnent et qui veulent de la maîtrise. Ils planifieront donc ce qu’ils ont à faire pour avoir un contrôle sur leur tournage.

Ce n’est pas un jugement de valeur, les deux attitudes se valent et on permit de donner de grands réalisateurs et de grands films.

Ne pouvant parler que de ce que je connais, je ne m’adresserai qu’aux réalisateurs qui veulent de la maîtrise.

Je précise enfin que ces deux catégories sont des dominantes, il y a toujours une nuance à apporter : dans l’instinctif une petite part de technique sinon le film serait incompréhensible, et une part d’instinct dans le méthodique, sinon le film ne pourrait pas être vivant. C’est juste qu’il y a des dominantes et qu’il faut savoir dans laquelle tu te situes.

5 – Tu veux être créatif

La formation parlera beaucoup du processus créatif, mais ne pourra pas faire de toi un créatif.

Si tu ne te cultives pas en parallèle, que tu ne t’ouvres pas aux choses, que tu ne fais pas un travail d’introspection sur toi, tu ne seras jamais créatif, et ce n’est pas cette méthode qui t’aidera.

Si en revanche tu es créatif, cette méthode te permettra de canaliser tes idées et te montrera le chemin à arpenter pour atteindre des sommets.

Si tu n’as pas fuit ces mises en garde, c’est que nous allons être en mesure de pouvoir travailler ensemble, et c’est une bonne nouvelle, avant que je te dise comment nous allons faire, voyons l’unique raison qui fait que le cinéma c’est difficile de faire du cinéma.

L’unique raison pour laquelle faire du Cinéma est difficile

On entend souvent : faire du cinéma c’est difficile… Penchons nous une minute sur cette affirmation, qu’est ce qui fait que faire du cinéma est difficile ?  Ensuite si nous sommes d’accord sur le problème, nous pourrons trouver une réponse pour le solutionner.

Le problème

Le cinéma est un milieu dans lequel on peut gagner de l’argent plus vite et de manière plus important que dans la grande majorité des métiers, côtoyer des personnes formidables que la plupart des gens ne verrons qu’à travers leur petit écran, et enfin il permet, et c’est le plus important, de pouvoir s’exprimer en tant qu’artiste à travers le média le plus utiliser à travers le monde. Autant dire que ça suscite beaucoup d’intérêt et qu’il y a beaucoup de concurrence.

L’injustice

Et du coup, on peut légitimement se demander comment la sélection se fait ?

Et bien la question ne se poserait pas si la réponse était : le talent. On sait, toi et moi que c’est loin d’être le cas.

On a tous eu autour de nous une personne qui n’avait pas le quart de la moitié de notre talent et qui pourtant a réussi à se faire financer son film. On a tous déjà vu un film si nul qu’on se demande comment il est possible qu’il ait pu être produit.

Alors bien sûr on se doute qu’il y a eu ce qu’on appelle du piston.

Et si on n’a pas cette aide extérieure, et qu’on est pas le fils d’un acteur célèbre, quelles sont les solutions que nous avons sous la main ? Nous allons les voir ensemble.

4 solutions répandues qui permettent (de presque) faire du cinéma

Maintenant que nous sommes d’accord sur le problème qui nous rend difficile l’accès aux tournages voyons maintenant les solutions qui sont actuellement disponibles.

1 – Le piston

Tout d’abord, le piston, appeler pudiquement le réseau. C’est la voie garantie vers l’accès au tournage, mais encore faut-il que vous ayez du réseau !

On a tous un réseau, mais pas nécessairement dans le cinéma. Moi par exemple, je vivais dans un petit village et ma mère infirmière et mon père comptable, ce n’est pas les métiers les plus connectés au cinéma, en revanche j’avais du réseau dans le milieu médical et comptable, utile mais pas pour devenir réalisateur.

Reste que le piston ne permet pas de durer. Si tu enchaînes film pourri sur film pourri tu ne dureras pas, et ce même si tu as des contacts dans le milieu. Arrive un moment où le porte monnaie parle, si tu ne fais que faire perdre de l’argent, aussi pistonné que tu sois tu finiras dans l’oubli.

Là où le piston aide à démarrer, il ne permet pas de briller. Le piston ne fait donc pas tout.

2 – L’école

C’est bien, ça permet d’apprendre du vocabulaire technique et d’éventuellement toucher du matériel, et de faire du réseau… avec d’autre personne qui elles-mêmes cherchent à percer dans le cinéma !

Là encore, c’est cruel, comme il y a peu de place pour parvenir au sommet, vous pensez bien que potentiellement les amis réalisateurs que vous vous faites sont des concurrents pour toi comme tu peux l’être pour eux.

S’ils ont un réseau avantageux, ils en profiteront eux, et éventuellement toi après. Et pour les contacts d’autre corps de métier, c’est excellent, mais ils n’auront pas plus de réseau que toi, sinon il ne ferait pas d’école.

Et enfin, ça coûte horriblement cher ! Entre 20 000 et 40 000 euros ! Sans garanti d’avoir un job derrière ! C’est tendu, autant mettre cet argent de côté pour faire un film que tu pourras montrer.

3 – Le cheval de Troie

Une solution à laquelle les réalisateurs s’accrochent la plupart du temps c’est de faire un dossier, avec un scénario excellent et de l’envoyer à un producteur qui va adorer et qui financera le film avec comme réalisateur celui qui a écrit le scénariste.

Ce qui revient finalement au cheval de Troie, on donne un scénario pour séduire et imposer derrière une réalisation.

Cette solution, en plus d’être particulièrement improbable, n’est, de mémoire, jamais arrivée !

Il y a bien des réalisateurs comme Quentin Tarentino ou James Cameron qui ont débutés en tant que scénariste, pour se faire un nom et ensuite, devenir réalisateur. Mais qu’importe, examinons cette option et voyons de quoi on a besoin pour qu’elle puisse être viable :

  • Premièrement, il faut que tu saches écrire un scénario. C’est bête mais ça ne coule pas de source, la plupart des réalisateurs ne sont pas scénariste.

  • Autre point il faut que le scénario assure, donc il ne suffit pas seulement de savoir écrire et avoir des idées, il faut encore qu’elles soient bonnes et surtout vendables.

  • Dernier point, il faut que le scénario soit lu. Et c’est le point le plus délicat, parce qu’un producteur reçoit beaucoup de scénario, et pour que le tien soit mis sur le dessus de la pile, il faut soit beaucoup de chance, soit quelqu’un qui lui ait donner de la main à la main et là on revient au réseau, le talent (si l’on peut dire) n’intervient qu’ensuite dans le choix du producteur de le faire ou non.

En imaginant que le producteur finisse par avoir ton scénario entre les mains et qu’il le lise, encore faut-il qu’il l’apprécie.

Il y a un décalage entre la manière de lire d’un scénariste et d’un producteur.

Un scénariste se concentre sur le potentiel narratif, le producteur sur le potentiel commercial. En gros, ils ne le lisent pas, ils l’envisagent. Or tu n’es pas encore connu, donc c’est mal engagé. Cette solution, en plus d’être hautement incertaine au départ, semble improbable aussi à l’arrivée.

4 – Le Talent

Maintenant abordons la dernière option : faire un court métrage qui déchire (avec l’argent que tu n’as pas mis dans l’école).

Bien oui, ça, c’est la voie royale pour réussir.

Mais il y a beaucoup d’étape à franchir avant d’en arriver là.

Déjà il faut un bon scénario, une excellente équipe, une maîtrise de la mise en scène et enfin de l’argent pour que le film puisse avoir une belle image. Et bien sûr, le producteur qui puisse voir votre projet et enfin du temps pour en être à ce niveau là.

Soit, tu as le réseau et tu as pu avoir une relation qui lui donne en main propre, soit tu as fait tellement de vue sur internet que ton court métrage est incontournable et que le producteur finit par le voir et te contacte. C’est vraiment l’option qu’il faut tenter, mais gare à ne pas tout faire foirer en se croyant prêt alors que tu ne l’es pas.

J’ai un ami qui a mis 26 000 euros dans son premier court métrage, le film était mal maîtrisé, il a eu des soucis avec l’équipe technique sur le tournage, il est tombé dans toutes les galères possibles, et malgré l’argent avancé en font propre, il n’a pas réussi à faire un film qu’il a pu utiliser. Son film n’a jamais convaincu et il a dû travailler après pour rembourser les sommes d’argent qu’il avait emprunté.

La clef du succès

En faites, le vrai problème, c’est qu’il est difficile d’avoir une solution qui te permette d’obtenir à la fois de la technique, de l’expérience et du réseau. Avoir aucun de ces éléments là, c’est l’échec garanti, en avoir un seul, c’est que tu es au début de ta carrière et rapidement tu vas en obtenir un second. Et là que se passe-t-il ?

1 – Si tu as la Technique et l’Expérience

Tu as la technique, que tu as appris à l’école par exemple, et tu as pu tourner, donc tu as l’expérience, mais tu n’as pas le réseau, ce qui fait que tu as film cool mais que personne ne voit.

2 – Si tu as le Réseau et l’Expérience

Tu as le réseau, et l’expérience, parce que tu tournes sans savoir, de manière empirique, en faisant toutes les erreurs possibles, mais qu’importe tu as de l’expérience, et tu as de la chance parce que tu tombes sur les bonnes personnes. Par contre, comme tu n’as pas la technique, tes films sont toujours approximatifs et n’attire jamais vraiment, ce qui fait que tu perds du temps, de l’énergie et tu risques d’user ton réseau à force de projet bancal.

3 – Si tu as le Réseau et la Technique

Et enfin tu as les contacts, la technique mais tu n’arrives pas à fédérer une équipe, et surtout tu ne t’es jamais lancé dans un tournage, parce que tu espères toujours qu’il y aura un contexte favorable. Mais en réalité, on sait toi et moi que la véritable raison, c’est que tu n’as pas d’expérience et que tu as en réalité peur de te ramasser.

Si tu as la Technique, l’Expérience et le Réseau

La solution serait donc de combiner technique, pratique et réseau. Parce que lorsque tu possèdes les trois, rien ne pourra t’arrêter. Cette formation existe, c’est elle que j’ai mis au point au fur et à mesure des années, et c’est de cette formation dont je vais te parler maintenant.

Ce que Tu obtiendras avec cette Formation

Lorsque tu feras cette formation tu obtiendras beaucoup de bénéfices, certains seront immédiats d’autre sur le plus long terme.

Effets immédiats

Quand tu auras terminé la formation en elle-même tu auras :

  • Toutes les techniques pour pouvoir directement aborder tes projets de manière rationnelle afin de tirer le meilleur profit de tes idées.
  • Tu auras également accès à un réseau de techniciens professionnels que je te présenterai et qui pourront te partager leur expérience et répondre à tes questions.
  • Et des tarifs préférentiels pour louer du matériel audiovisuel et faire tes films.

Ça c’est ce que tu obtiendras immédiatement une fois la formation terminée.

Effets supplémentaires

L’autre chose que tu obtiendras, se fera sentir sur le long terme. Tu pourras :

  • Assister à des tournages professionnels et profiter de leur expérience pour te faire grandir, et en fonction de ce que tu souhaites faire et de tes compétences, tu pourras même aider et venir en renfort.
  • Mais le meilleur reste que tu feras parti de notre réseau. Et si tu es ok, nous pourrons faire appel à toi, pour nous aider sur les tournages, ou pour des plans payés.

Alors bien sûr, il faudra travailler, s’impliquer dans les projets, et pour les plans payés, il est évident que nous ne prendrons que les meilleurs. Reste que ce réseau sera à toi et tu pourras en profiter à la condition de t’engager à ce que toi aussi tu puisses faire profiter de ton réseau à notre réseau.

Quand on reçoit, il faut accepter de donner en retour, je pense que c’est une philosophie qu’il est bon de se souvenir.

Et comme tu le vois plus la formation continuera plus elle sera puissante, et ce qui la rendra plus forte te rendra également plus fort puisque tu en feras parti.

Le Contenu de la Formation

Nous allons rentrer plus dans les détails de cette formation que nous allons faire ensemble. La formation se déroule sur deux jours :

JOUR 1 : Technique

Tu vas avoir la possibilité de toucher du matériel le plus simplement du monde et sans jargon technique pour dédramatiser l’approche. Tu pourras alors te former sur une caméra Red de manière efficace, ce qui te permettra de pouvoir être indépendant et de pouvoir dès que tu sors de la formation pouvoir tout de suite tourner.

Nous allons ensemble dessiner des storyboards, et peu importe ton niveau de dessin, j’ai une approche qui est très simple et efficace, tu verras.

Nous verrons ensemble sur un cas concret comment faire un découpage de film. Comment trouver les meilleurs angles de vue et pourquoi. Nous avancerons ensemble pas à pas, en décortiquant des scènes de films. A ce stade là, tu auras le bagage technique pour faire un film. Tu pourras dès à présent sortir avec ta caméra et aller filmer ton film de manière efficace.

L’intervention d’un chef opérateur aguerri qui viendra t’expliquer simplement et sans chichi les bases de l’éclairage d’un film. Après quoi tu pourras lui poser tes questions. Bien se rappeler que le travail avec le chef opérateur est essentiel pour le bon déroulé de ton tournage, il est donc impératif que tu comprennes tous ce qui l’intéresse et ce qui fait qu’il pourra tourner dans de bonnes conditions.

Reste qu’il manquera encore un point, c’est les comédiens qu’il y a dans ton film, leur parler, arriver à leur exprimer l’intention que tu souhaites donner n’est pas une chose facile, c’est pour ça que je ferai venir un comédien professionnel qui t’expliquera ce qu’il a besoin pour pouvoir bien travailler.

Je t’enseignerai enfin ma méthode de casting et nous ferrons une simulation avec le comédien en direct.

Nous arriverons alors au terme de la première journée, à ce stade tu sais que tu peux t’arrêter là et faire ton film de A à Z. Tu auras donc l’essentiel du bagage technique / Artistique. Mais demain nous irons plus loin dans les autres points que sont le réseau et l’expérience.

Avant de terminer la journée je te donnerai un exercice technique sur lequel tu devras bosser, parce que sur la base de cet exercice nous tournerons directement la scène.

JOUR 2 : Expérience

Arrivé le lendemain, nous allons commencer par tourner la scène que tu as préparée. Tu vas maintenant pouvoir mettre en application l’ensemble de ce que nous avons vu dans le cas concret dont nous avions parlé. Tu vas utiliser une caméra et tourner ta scène selon le découpage que tu auras pu faire, tout en préparant la lumière sous l’œil vigilant du chef opérateur. Et le comédien que tu dirigeras te fera un retour sur ce qu’il apprécie et les points que tu dois améliorer dans ta direction de comédien. Ainsi encadré par des professionnels tu progresseras dans les meilleures conditions.

Bien retenir que le chef opérateur ainsi que les autres intervenants et moi-même, à travers nos rencontres nous allons, sans forcément chercher à le faire, vous juger. Et si on estime que tu assures parce que tu comprends vite, tu as de bonnes idées, nous te recontacterons inévitablement pour travailler avec toi sur des tournages. Le réseau commence maintenant !

Après quoi, un monteur professionnel, viendra t’expliquer comment monter ce que tu viens de tourner, il te donner également des technique et astuce pour faire de superbes raccords et améliorer la fluidité de tes films.

Ensuite un producteur viendra, et tu pourras lui poser des questions qui t’intéresse sur ce qui fait qu’un film est vendable, sur comment améliorer ton dossier sur mieux vendre ton film, etc.

Enfin ce sera mon tour, je te donnerai mon avis sur ton projet et je pourrai également répondre à tes questions.

Jour Suivant : du Terrain, du Réseau, des Contrats

Vois le chemin que tu auras parcourus au terme de ces deux jours, tu connaîtras les arcanes de la conception du film, tu pourras donc immédiatement te mettre à la réalisation de ton film en tout tranquillité.

  • Parce que tu connaîtras les points clefs à ne pas négliger sur un tournage, tu pourras obtenir le matériel aux meilleures conditions

  • Parce que je t’aurai inscris sur une liste de personnes privilégiées chez ce loueur.

  • Et si tu as une galère, tu auras tout un réseau de professionnels que tu pourras contacter pour leur poser des questions.

Tu seras alors bien lancé ! Mais il y a mieux, si tu travailles, si tu es intéressé, tu pourras venir sur des tournages pro et voir l’envers du décor, pour le meilleur et le pire, mais qu’importe, ce sera du réel, de l’expérience, qu’aucun livre ne pourra jamais t’apporter, tu seras sur le terrain, et tu développeras ton réseau, sans compter que si tu es impliqué et motivé, tu pourras aider et qui sais peut être intégrer une équipe professionnelle !

Projection

Imagine maintenant juste deux secondes comment seras ta vie après cette formation.

Tu seras passé d’une personne motivée qui veut faire du cinéma mais qui n’a pas de contact et de connaissance à un technicien encadré par des professionnels qui sont à ton écoute.

Et ça, ça change tout.

Imagine toi en train de préparer tes films alors que tu sais que tu as un réseau derrière toi.

Comment te sentiras tu ?

Imagine ce que tu pourras atteindre avec un groupe derrière toi. Imagine les obstacles que tu pourras contourner, les portes que tu pourras franchir et le temps que tu vas gagner !

Imagine enfin la fierté que tu auras de participer à un film professionnel, à mettre ta pierre à l’édifice et enfin passer à la réalisation.

Parce que maintenant, plus rien ne t’arrêtera !

Souscrire Maintenant

Alors bien sûr tout ceci à un coût, et tu te doutes bien que de façon à pouvoir proposer la meilleure prestation, il va falloir qu’il y ait une participation.

Et comme on le disait si tu es assidu et que tu te fais remarquer sur les tournages pour tes qualités, tu seras immédiatement intégrer dans une équipe pro. Et qui dit équipe pro dit bien souvent tournage payé. Ce qui fait que finalement cette formation ne t’auras rien coûtée et je te parle même pas de si tu es engagé en tant que réalisateur ! En un jour de tournage déjà tu auras amorti l’investissement.

De plus ma formation étant encadrée par l’AFDAS, si tu es chômeur, ou si tu as une société, tu pourras obtenir des réductions voir avoir même la gratuité.

Pour participer à la formation, c’est très facile, il te suffit de t’inscrire en cliquant dans le lien en dessous marqué “passer à l’action maintenant ! “. Tu auras un formulaire à remplir et tu seras inscris sur une liste de pré-inscription pour la formation qui aura lieu en Décembre. Tu recevras ensuite dans les semaines qui suivent un lien pour confirmer ta participation et qui te permettra de passer commande.

On m’a déjà demandé si c’était cher ? Plutôt que de répondre à cette question, je préfère en poser une :

Combien serais tu prêt à investir pour devenir réalisateur ? C’est ton rêve n’est ce pas ? Combien serais tu prêt à investir pour obtenir ton rêve ?

Si tu es motivé comme je le suis, tu connais la réponse.

Maintenant dis toi que c’est bien en dessous de la moitié de la somme que tu as en tête. Et puis quand on voit les autres solutions que sont les écoles à 40 000 euros, je peux te dire qu’on est bien en dessous.

Et quand on estime les avantages que tu auras ensuite, avec les réductions sur la location de matériel, de part le réseau que tu vas obtenir, tout ça est inestimable.

Je veux faire partie de ce réseau, comment faire ?

Alors bien sûr maintenant tu peux te dire ok, génial, je veux faire parti de ce réseau, je veux participer à cette formation, comment je fois faire ?

C’est simple, je te propose de te pré-inscrire sur une liste dont le lien est noté “Passer à l’action maintenant” tu remplis le formulaire et tu feras partis des privilégiés parce que tu bénéficieras :

  • d’un tarif plus avantageux que ceux qui s’inscriront plus tard,
  • et tu pourras assister à un webinar gratuit auquel je pourrais te donner les clefs pour devenir réalisateur,
  • et je pourrais répondre à tes questions sur le formation.

Alors inscris toi, et à très vite !

Je veux faire du cinéma

Le Moment du Choix

Pour résumé tout ce qui vient d’être écrit je dirais que tu as en réalité deux options :

  • Si tu estimes avoir un réseau suffisant, que tu as beaucoup d’argent et que tu es jeune, tente ta chance, seul.

  • Franchement, fais-le, et tiens-moi au courant de tes progrès.

  • Ce ne sera pas nécessairement moins coûteux, parce que tu n’auras pas les réductions dont je t’ai parlé, mais tu pourras au moins avoir la sensation de l’avoir fait par toi-même, seul.

  • Et c’est tout à fait honorable, il y a tellement de personne qui font la même chose que toi, chaque année que c’est certainement la meilleure option.

  • Après il y a aussi celle que je te propose, c’est celle d’aller à l’essentiel, de prendre un chemin de traverse pour devancer les types qui ont choisis la première option.

  • Tu le sais comme moi, tout le monde n’aura pas la chance d’arriver à la réalisation.

Finalement vouloir faire du cinéma c’est comme participer à une course, il n’y aura pas de place pour tout le monde et les premiers arrivés seront les premiers servis.

La Course vers la Réussite

Et dans cette course, il y a ceux qui aurons la chance d’avoir un bolide dès le départ, qui pourront mettre la meilleure essence et qui pourrons blinder sur les routes de campagne.

Moi je te propose d’utiliser un van, c’est moins classe, mais en revanche tu vas prendre l’autoroute directe, il y aura un péage, mais qui sera moins cher que le gros bolide et tu arriveras si ce n’est en même temps que le type avec le bolide peut-être même avant.

Maintenant il y aussi des gens qui n’ont pas de bolide et qui ont une deux chevaux, une valeur sure, mais qui ne fait pas des records de vitesse, et ils pensent qu’en empruntant les routes de campagne ils vont arriver à destination avant le bolide. On peut y croire, on peut espérer.

Moi je suis pragmatique. Un tournage étant une course contre le temps, tout le monde n’arrivera pas premier, et du coup tout le monde n’aura pas la chance de faire du cinéma, pourtant il y a chaque année des millions de personne qui se lance dans cette course.

Moi je te propose de prendre l’autoroute dès maintenant en cliquant sur ce lien.

Je veux faire du cinéma

Les Intervenants

Il y aura beaucoup d’intervenant ce qui fait aussi de cette formation un mélange entre des cours traditionnels et une masterclass.

Et dans ces cas là ce qui compte aussi c’est la qualité des intervenants.

Voici donc leur profil.

Marc Desti : Réalisateur

Je suis la première personne que tu auras sous les yeux. Je suis réalisateur depuis plus de 20ans, j’ai réalisé plus de 50 films, dont une vingtaine de fictions avec plusieurs prix à la clef, j’ai participé à plus d’une centaine de tournage, dont des fictions comme le Petit Poucet d’Olivier Dahan, mais aussi j’ai pu réaliser des films d’entreprise travailler pour des marques prestigieuses comme l’Oréal, Nike ou Disney. J’ai également pu côtoyer de grands réalisateurs comme Jean Pierre Jeunet, Patrice Leconte ou Jean Jacques Annaud avec qui je vais sortir une série d’entretiens sur la mise en scène intitulé “Le Secret de tournage des Grands Réalisateurs”. Enfin je possède une société de production qui s’appelle Ilkino et une société de location de matériel audiovisuel qui s’appelle Ciné Loc.

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, voici mon dernier film, Muse.

 

Muse de Marc Desti

Matyas Vertesi : Chef Opérateur

Plus de 15 ans d’expérience de chef opérateur, M Vertesi a tout fait, long métrage, court métrage, clip, pub, captation. Il est très efficace et possède une grande sensibilité artistique, véritable chef de poste sur le tournage, il ne s’en laisse pas conter et sera la personne la plus à même de t’apprendre les bases de la lumière et te parler de la relation essentielle entre un chef op et un réalisateur, d’autant qu’il réalise lui même des films d’action. M Vertesi a déjà tourné pour des marques prestigieuses telles que l’Oréal, Nike et Renault.

Voici sa bande démo.

 

Bande Démo de Matyas Vertesi

Patrick Marteau : Technicien caméra

Patrick Marteau est un entrepreneur efficace, il a créé sa société Life On Production, il dirige une équipe de personne opérationnelle et très efficace sur des tournages de captation de sport notamment. Il a travaillé pour la course Iron Man, a suivit plusieurs marathon et course de toutes sortes. Technicien tout terrain M. Marteau est très à l’aise avec le matériel, véritable geek de la technologie, il sera le plus à même de vous expliquer comment utiliser une caméra sans bla bla inutile.

Alessandro Principe : Monteur

Plus de 15 ans d’expérience de tournage. M. Principe est un réalisateur talentueux et un monteur exceptionnel. Il a donné plusieurs formations dans des écoles de cinéma, il maitrise parfaitement la post production d’un film, notamment les effets spéciaux. Il fera sous tes yeux le montage des films que tu auras tourné.

Boris Antona : Producteur

M. Antona a monté Epix Studio sa société de production il y a 10 ans. Producteur avisé, il a travaillé dans tous les domaines, films d’entreprise, publicité, clip et bien sûr fiction. C’est de loin cette dernière qu’il préfère et il est toujours à l’affut d’un projet à produire. Il a travaillé avec de grandes marques Bosch, Bouygues, et Canal +. Il a également gagné de nombreux prix. Il sera devant toi pour répondre à tes questions.

Il y aura également des comédiens que tu pourras diriger sur ton film, mais comme il y en aura plusieurs et qu’ils  changeront en fonction des sessions, il m’est donc impossible de donner les noms maintenant.

Je veux faire du cinéma

Bilan

couverture2J’espère que cet article vous aura plu, sans doute que ce guide gratuit vous intéressera  :

“Tout ce que l’école de Cinéma ne vous apprendra jamais”

(Et qui est pourtant essentiel pour réussir)

A quelle adresse souhaiteriez vous que je vous l’envoie ?

A quelle adresse souhaites-tu que je te l'envoie ?

Je déteste les spams, votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue 😉

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Tout ce que l'école de Cinéma ne vous apprendra jamais

(et qui est pourtant essentiel pour réussir)

Tu souhaites ;

- Comprendre ce qui se passe sur un tournage ?

- Maîtriser l'organisation d'une équipe ?

- Apprendre les astuces pour t'en sortir ?

Ce Guide est là pour toi et il est gratuit !

A quelle adresse souhaites-tu que je te l'envoie ?

Je déteste les spams, ton adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue ;)