L’oeuvre de John Carpenter, les masques du maître de l’horreur

Résumé Editeur

« Depuis ses débuts dans les années 1970, John Carpenter a longtemps été mal considéré par les hautes instances du cinéma. Cependant, il a, peu à peu, acquis un statut de cinéaste culte, au point de recevoir le Carrosse d’or en 2019, récompense décernée au Festival de Cannes, “pour les qualités novatrices de ses films, pour son audace et son intransigeance dans la mise en scène et la production”.

Spécialiste du cinéma d’horreur, John Carpenter a réalisé des films qui sont devenus des références du genre, tels Halloween et The Thing, mais aussi des oeuvres plus politiques, comme Invasion Los Angeles. Sa filmographie, influencée par le western classique, est, de fait, plus éclectique qu’elle ne semble l’être.

L’oeuvre de John Carpenter. Les masques du maître de l’horreur propose une immersion totale dans la filmographie du cinéaste, à travers les événements qui ont défini sa carrière, de ses influences visuelles à son rôle de compositeur, en passant par ses nombreuses déconvenues hollywoodiennes.

Stéphane Bouley est le producteur de l’émission 24 FPS, dédiée aux rapprochements entre cinéma et jeux vidéo. Il est également coresponsable du podcast Super Ciné Battle et du livre du même nom, publié chez Dunod. Avec L’oeuvre de John Carpenter, il a construit une analyse minutieuse des choix esthétiques et thématiques du cinéaste, et des multiples facettes qui composent la personnalité et l’art de ce réalisateur de génie. »

Disponibilité

Facile

Prix (en €)

29.90 € sur AMAZON.FR        

Que vaut le livre ?

John Carpenter est un réalisateur étonnant. Il est considéré par bien des personnes qui un sous-réalisateur, principalement aux Etats Unis où il passe même pour un mauvais réalisateur. En France, il jouit d’une aura positive, on le considère comme un artiste, et les années passant, bon nombre de cinéphile qui le regardait d’un sale œil le considère plus désormais. Pour ma part, j’ai toujours apprécié John Carpenter, je ne serai pas aussi fan que l’auteur, Stéphane Bouley, mais j’estime son travail et certain de ses films, comme “The Thing” ou “l’Antre de la folie” font partie de mes films préférés.

C’est donc avec plaisir que j’ai ouvert et lu cet ouvrage qui lui est consacré. Première impression, le livre est agréable au toucher. C’est bête mais c’est la première sensation qu’on a avec un livre, et forcé de constaté que l’édition est soignée. La couverture est agréable et le papier de qualité. Vient ensuite le contenu du livre, le livre prend comme fil rouge la biographie de Carpenter, et s’attarde sur certains points : sa mise en scène, son cadrage, sa musique, etc…

La structure du livre peut dérouter parce qu’originale. Quand la lecture débute on s’attend véritablement à ce qu’on est de A à Z la vie de Carpenter, et c’est étape, où l’on s’arrête, pour mieux comprendre, est un parti pris intéressant. Les points énoncés dans ces pauses sont intéressants et très documentés. Le livre est d’un point de vue général très sourcé et il n’y a jamais rien d’énoncé dont on ne connait pas l’origine.

Maintenant tout n’est pas idéal, il y a quelques regrets. L’auteur parle des cadrages chez Carpenter et ce qu’il en dit est intéressant, et il y a des illustrations dessinées. Les dessins sont sympas, mais j’aurai préféré le photogramme du cadre d’origine. On peut imaginer que l’auteur n’en a pas eu les droits, et qu’il a opté pour cette option. Mais la copie ne remplacera jamais l’original et remarque similaire pour les propos évoqués dans le livre, ce sont des extraits d’interview existantes, et il aurait été super, s’il y avait une interview inédite de John Carpenter. Si j’évoque tout ça c’est parce que ce livre est immédiatement comparable à un autre livre sur John Carpenter qui s’appelle : Mythe et Masques, les fantômes de John Carpenter qui à mon sens reste le livre de référence. Dans ce livre, il y a des photogrammes des films de Carpenter, ainsi qu’une interview exclusive, et ce livre, Les Masques du Maître de l’horreur est un excellent complément, mais quitte à en choisir un seul, j’opterai pour Mythe et Masque.

Un livre très élégant, très documenté et écrit par un amoureux de John Carpenter. A lire si vous souhaitez parfaire votre connaissance sur ce Maître du cinéma d’horreur. 

Ce livre est :

  • très documenté
  • très bien édité
  • innovant dans sa présentation
  • sans photos
  • en dessous de l’autre livre : Mythe et Masque
  • essentiel pour qui veut en apprendre plus sur John Carpenter
  • un livre de fan pour des fans

A lire

 

Pour allez plus loin

couverture2J’espère que cet article vous aura plu, sans doute que ce guide gratuit vous intéressera  :

“Tout ce que l’école de Cinéma ne vous apprendra jamais”

(Et qui est pourtant essentiel pour réussir)

A quelle adresse souhaiteriez vous que je vous l’envoie ?

A quelle adresse souhaites-tu que je te l'envoie ?

Je déteste les spams, votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue 😉

Leave a Comment

Your email address will not be published.