Jurassic Park Scène T-Rex – Plan par plan 4/4

Voici la dernière partie de l’étude de la scène d’attaque du T-Rex de Jurassic Park de Steven Spielberg. Durant cette partie les héros tentent de s’échapper mais sont mis en danger par une voiture qui manque de leur tomber dessus.

 

Si vous n’avez pas lu la première partie, je vous suggère de vous y rendre : L’attaque du T-Rex, plan par plan 1/4. Voici la seconde : L’attaque du T-Rex, plan par plan 2/4. Voici enfin la troisième partie : L’attaque du T-Rex, plan par plan 3/4

D’autre part je vous mettre également un lien pour vous procurer ce film si vous ne l’avez jamais vu.

La Scène d'attaque du T-Rex

Plan 104 / Plan Matriciel 76

Grosse tension sur ce plan. Nos héros sont démunis face à la créature qui peut à tout moment les dévorer. Il y a une avancée vers les personnages, coordonnée avec l’avancée du TRex. L’idée brillante de ce plan c’est le souffle dans le chapeau. Par ce souffle, Spielberg crée une tension supplémentaire, nous fait rire et donne encore plus de vie à la créature. Cette créature est soit numérique, soit mécanique mais le fait de lui faire émettre un souffle, donne la sensation qu’elle est réelle. Si elle est respire c’est qu’elle vie, tout simplement. Si on rentre un peu plus dans la symbolique on peut se dire aussi qu’indirectement, c’est une manière de signifier qu’il faut se découvrir face au roi. Le roi, c’est le TRex, lui n’est qu’un homme qui se prend pour son égal. Or par ce souffle qui pourrait être associé à du mépris le TRex remet les choses en place. Le mal alpha, ici, c’est lui. Mais nous sommes dans la symbolique, vous l’acceptez ou non.

Professeur Grant perd son chapeau. Cut.

Cut Réaction

Plan 105 / Plan Matriciel 74

Avancée sur la réaction des personnages qui retiennent leur souffle. C’est de la pure dramatisation. Cut.

Cut Réaction

Plan 106 / Plan Matriciel 77

Le T-Rex décide de faire tourner la voiture, c’est une idée de mise en scène qui permet de développer cette scène de manière amusante. Spielberg aime bien s’amuser (si on traduit son nom : « montagne de jeu ») et ici l’idée c’est que ce soi l’animal qui fasse faire des tours aux humains. Il instaure avec ce plan le nouveau jeu. C’est un plan large qui expose le nouveau contexte.

La voiture tourne. Cut.

Cut Mouvement

Plan 107 / Plan Matriciel 75

Plan plus serré, qui permet de montrer la menace du T-Rex avec ses pieds au premier plan. C’est également une astuce pour rajouter dans une scène un élément tangible. Ces pieds étaient physiquement présent dans la scène, ce n’est pas numérique, et plus il met d’élément tangible dans la scène plus on croira à l’existence du dinosaure.

La voiture tourne et avec elle, nos héros. Cut.

Cut Mouvement

Plan 108 / Plan Matriciel 78

Plan plus serré pour dramatiser un peu plus, ce passage. De plus il permet aussi de montrer que les héros sont vraiment contraint. En effet les héros sont sur le point de s’arrêter, mais voilà que la voiture repart, les contraignant à de nouveau tourner autour de la voiture. C’est le T-Rex qui a l’initiative sur cette scène.

La voiture tourne et couvre à moitié le plan. Cut.

Cut Mouvement

Plan 109 / Plan Matriciel 79

La voiture s’arrête enfin.

On a une réaction des héros qui est de regarder leur bourreau.

Ce plan se transforme en point de vue tronqué.

On voit le T-Rex qui les domine totalement avec une contre plongée importante, et l’utilisation de l’amplificateur que sont la pluie et l’orage.

Cut.

Cut Mouvement

Plan 110 / Plan Matriciel 80

Chose étonnante, on s’attendrait à un retour point de vue du T-Rex.

Mais pas du tout, Spielberg raccorde dans le mouvement, et l’on remarque que dans le point de vue tronqué du T-Rex, il n’y a pas Grant et la jeune fille, il y a bien la voiture, mais c’est tout.

Afin de bien montrer que le T-Rex n’a pas repéré les deux protagonistes et qu’il ne fait que réagir à la voiture.

Il bouge la voiture. Cut.

Cut Dramatisation

Plan 111 / Plan Matriciel 72

Ce plan a un double intérêt.

Il permet de dramatiser le mouvement de la voiture, qu’on voit les conséquences de ce mouvement. Et la seconde conséquence, c’est de permettre au spectateur de voir ce qu’il arrive de notre jeune héros. Voir qu’il n’est pas mort, à force d’avoir bougé la voiture, il est toujours là, dans une salle posture mais encore vivant.

Il crie. Cut.

Cut Parallèle

Plan 112 / Plan Matriciel 81

La voiture tourne de nouveau et accule de plus en plus nos héros.

*Cut.

Cut Parallèle

Plan 113 / Plan Matriciel 82

Le plan de la machoire du T-Rex face à l’enfant est terrifiante.

Inutile de nous faire un cours sur ce qui pourrait se passer si le T-Rex refermait ses machoires sur le gamin, il n’en ferait qu’une bouchée, on le comprend aisément en voyant la juxtaposition des dents avec l’enfant sur le même plan.

Une fois de plus, on appréciera aussi, la mise en abîme, avec le cadre de la fenêtre qui nous renvoie à nous en tant que spectateur qui voyons le film à travers un écran.

Le T-Rex hurle face à l’enfant. Cut.

Cut Parallèle

Plan 114 / Plan Matriciel 81

Pendant ce temps là notre couple est lui aussi ennuyé indirectement par le T-Rex via la voiture qui est de plus dangereuse pour eux. ici symboliquement elle les écrase à l’image, rendant impossible de rester là où ils sont.

La voiture écrase les héros.

Cut.

Cut Réaction

Plan 115 / Plan Matriciel 83

Le couple est obligé de sortir de sa cachette et de monter sur le muret.

Il y a toujours la menace de la voiture au premier plan histoire de maintenir la tension et préparer la nouvelle phase de jeu.

Cut.

Cut Point de vue tronqué

Plan 116 / Plan Matriciel 84

Grant se penche et manque de tomber.

A travers ce plan, l’idée est de faire un point de vue, mais avec le personnage dans son point de vue, d’où le fait qu’il soit tronqué. Mais l’utilisation est la même. De plus l’intérêt ici est de montrer que le personnage est vulnérable. D’abord parce qu’il a failli tomber, mais aussi parce qu’il y a plus de la moitié de l’image qui est là pour montrer une falaise à brut et que la voiture les pousse de plus en plus vers cet abîme.

Cut.

Cut Mouvement

Plan 117 / Plan Matriciel 85

Nous entrons dans la nouvelle phase de jeu. On quitte le tourniquet de la voiture pour passer sur l’escalade. Grant décide de descendre le mur. Plan serré, où la corde passe proche de l’objectif pour dynamiser un peu le mouvement.

A noter que je ne suis pas convaincu de la pertinence de ce plan que je trouve peu élégant. A mon sens il n’a d’utilité que pour ce qui suit. Cut.

Cut Exposition

Plan 118 / Plan Matriciel 86

La nouvelle scène est exposée sur ce plan. On croyait que la prouesse était juste de descendre, en réalité, elle sera aussi d’esquiver la voiture. Et le plan serré suivi du plan large permet de « révéler » la voiture mais également d’exposer la situation tout plaçant nos personnage tout petit dans l’image, ce qui leur donne plus de vulnérabilité.

La bonne idée, de cette scène, c’est les phares de voitures. Comme la voiture est à l’envers, les phares amplifient le mouvement de la voiture et crée une menace. La même scène avec la voiture à l’endroit (sans les phares) aurait eu beaucoup moins d’impact.

La voiture s’avance vers le vide. Cut.

Cut Réaction

Plan 119 / Plan Matriciel 87

Grant n’en croit pas ses yeux. Ce plan est là pour permettre sa réaction, mais pas que. Comme toujours chez Spielberg, il y a une économie de plan pour un maximum d’annonce et d’effet.

Ce plan permet aussi de préparer le problème supplémentaire qui pend au nez de Grant.

Cut.

Cut Reaction

Plan 120 / Plan Matriciel 88

Resserrement du danger. Le danger se rapproche, se précise, on donc un resserrement, les phares toujours plus preignants et la pluie qui intensifie l’ensemble. Et comme le T-Rex tout à l’heure, ce qui est terrifiant ici, ce n’est pas tant la voiture, c’est l’amorce des personnages avec la voiture.

La voiture avance encore vers le bord. Cut.

Cut Réaction

Plan 121 / Plan Matriciel 87

Le piège qui avait été amené par Spielberg sur le précédent plan avec cette valeur, paye ici.

Non content d’être sur le point de se faire écraser par un véhicule, voilà la fille qui menace d’étrangler le personnage.

Ce qui accroie d’autant la tension (et l’humour) de ce passage.

Il repère quelque chose sur sa droite.

Cut.

Cut Point de vue tronqué

Plan 122 / Plan Matriciel 88

Une fois de plus, apprécions l’économie de plan de Spielberg.

Pourquoi faire une autre valeur de plan quand il y a déjà l’élément dont il a besoin. Ici la corde qui permet à nos personnages d’espérer s’en sortir.

L’avantage d’utiliser ce plan c’est qu’il se confond avec le plan de menace. Donc en même temps que les personnages vont essayer en de s’enfuir, il y a la menace qui augmente.

Il se balance. Cut.

Cut Mouvement

Plan 123 / Plan Matriciel 89

Sur ce plan, il y a deux valeurs en une. Il y a la réaction des personnages, mais également un « insert » sur la main de l’adolescente qui cherche à récupérer la corde.

Economie de nouveau mais également nécessaire pour une question de rythme.

On a la sensation d’un raccord, sans le raccord, et le fait de ne pas cutter nous crée une tension, la tension que génère naturellement un plan long. C’est très bien vu.

Elle essaye de ratrapper la corde. Cut.

Cut Parallèle

Plan 124 / Plan Matriciel 90

Sur un même plan, nous avons le climax de l’ensemble de la scène.

La corde, les personnages et la voiture qui chute. Il était nécessaire afin d’avoir un effet le plus saisissant possible que le plan soit suffisamment large pour qu’on voiture le plus la voiture (et surtout ses phares) et les personnages. Dans le but de ce dire qu’ils ont frôlés réellement la mort.

Ils saisissent in extremis la corde. Cut.

Cut parallèle

Plan 125 / Plan Matriciel 91

Ici ce n’est pas un raccord mouvement mais bien un cut parallèle.
La voiture passe, on souffle, et seulement après on s’attarde sur ce qui est arrivé à la voiture.

Ici on voit la voiture s’échouer en contre bas. Ce qui sera utile pour le suite de voir qu’elle s’est pas crashée c’est qu’il est sensé y avoir l’enfant dedans (on ne sait comment…)

Cut.

Cut Reaction

Plan 126 / Plan Matriciel 92

Et alors qu’on s’attend à une réaction des héros, nous avons une réaction du T-Rex qui hurle comme pour rappeler qu’ici, le roi, c’est lui.  Cut.

Fin de la séquence

Ainsi s’achève la fin de cette séquence que je trouve mémorable de la scène d’attaque du T-Rex. Spielberg y distille son savoir faire et son sens du rythme, la séquence est inventive et très inspirante. Pas étonnant qu’elle est été gravée dans la mémoire des spectateurs.

Si vous souhaitez revoir les premières parties les voici ;

L’attaque du T-Rex, plan par plan 1/4

L’attaque du T-Rex, plan par plan 2/4

L’attaque du T-Rex, plan par plan 3/4

Et si vous souhaitez voir une autre étude, je vous propose Perfect Blue, excellent film, ici :

Course de Perfect Blue, plan par plan

Se procurer le DVD

Bilan

A quelle adresse souhaites-tu que je te l'envoie ?

Je déteste les spams, votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue 😉

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Centre de préférences de confidentialité

Analytics

Ce cookie est un outil de mesure d'audience. Il nous permet de vous connaître un peu mieux, d'améliorer le confort de notre site afin de vous proposer toujours plus d'aisance à naviguer.
Le visiteur reste anonyme

Cookies :
gadwp_wg_default_dimension
gadwp_wg_default_metric
gadwp_wg_default_swmetric

gadwp_wg_default_dimension gadwp_wg_default_metric gadwp_wg_default_swmetric

Rgpd

Ce cookie permet de vérifier si vous consentez à la politique de confidentialité du site

gdpr[allowed_cookies] gdpr[consent_types]

Formulaire de contact

Ce formulaire permet de connaître l'origine de la personne émettrice du message, le jour, l'heure et son adresse IP.

Connexion sécurisée https

Ce Cookie permet de maintenir une connexion cryptée et de sauvegarder temporairement sur le serveur des informations relatives à un internaute. A chaque ouverture de session, un identifiant sous forme de cookie vous est transmis.

PHPSESSID

Wordpress

Ces cookies sont utilisés pour conserver la configuration d’un utilisateur possédant un compte. Seuls les utilisateurs enregistrés de WordPress.com sont enregistrés

wordpress_sec wordpress_logged_in wordpress_test_cookie wp-settings-1 wp-settings-time-1 redux_current_tab