Les 5 moyens de se faire des contacts dans le Cinéma

Comment faire des contacts au cinéma ?

J’ai reçu beaucoup de questions sur comment parvenir à percer dans le cinéma. C’est une question légitime qu’on s’est tous posé un moment ou un autre. Car c’est vrai que le monde du cinéma est fermé, verrouillé.

On y rentre pas juste avec un diplôme en poche. On parle souvent de coup de chance ou de hasard. Sincèrement je n’y crois pas, même si la chance intervient, elle ne fait qu’appuyer une démarche déjà mise en place. Si pas de démarche, pas de chance…

La meilleure démarche étant de “faire”, l’attente ne sert à rien, alors : hop au travail !

Maintenant que vous ne pouvez plus vous cacher derrière l’excuse de la chance, il reste une autre idée reçue, c’est que pour réussir il faut coucher.

Oui, ce genre de méthode peut fonctionner, et pas qu’au cinéma, mais nous ne la retiendrons pas, car ce n’est pas une méthode pérenne et qu’éthiquement elle est… comment dire… quelque peu douteuse.

Cependant cette méthode a le mérite de soulever un point intéressant, le fait de coucher nous rapproche (c’est le cas de le dire…) d’une autre personne. Et c’est précisément un point clef. On ne peut pas réussir au cinéma si l’on est seul. Tout réside dans ce que l’on appelle les contacts ou le réseau. Parce que là où le cinéma est un monde verrouillé, nos contacts auront certainement les clefs pour nous ouvrir les portes inaccessibles, et nous, à notre tour, nous pourrons en déverrouiller pour eux.

Le réseau est fondamental. D’autant que le cinéma est un art qui se pratique en équipe. Alors comment se faire des contacts ?

Vous voulez une méthode efficace pour réussir ?

Je vous en donne 5

L’école

dsc_0044-1000x500Les écoles de cinéma sont souvent catastrophiques, peu de moyen, peu de matériel, peu de profs motivés, mais très cher !

Cependant l’école a un atout indéniable, elle vous place en contact avec des gens qui aiment le cinéma.

Soyons clair, la plupart des élèves présents dans les écoles de cinéma sont là sans savoir pourquoi, ils ont fait cinéma à défaut d’autre chose, ou parce que ça fait cool sur un CV. Error: Super Forms could not find a form with ID: 5053

Dans ce contexte, avec une école qui vous met des bâtons dans les roues, des élèves qui attendent que le temps passe, vous trouverez des compagnons d’infortunes, des personnes motivées comme vous, et qui verrons en vous votre détermination.

Ces personnes seront de précieux alliés pour parvenir à terminer votre cursus scolaire et faire des projets de qualité, mais aussi parce qu’une fois l’école terminée vous aurez des contacts fidèles sur qui vous pourrez compter.

Et même si ces contacts sont comme vous étudiants ou post étudiants, vous ne serez plus seuls pour affronter la tour imprenable qu’est le cinéma et c’est bien connu que l’union fait la force.

La Société

entreprisesFaire une société c’est être crédible. Bien souvent en sortant de l’école, on fait jeune, et si l’on veut réaliser un long métrage, il est difficile pour un producteur de se dire qu’il peut miser des millions sur les frêles épaules d’un jeune inconnu.

A la limite il le ferait si vous étiez le fils de Spielberg ou de Brad Pitt, mais si vous lisez ces lignes c’est que ce n’est pas le cas.

Alors comment faire ?

Il faut avancer masqué ! Et la société est le masque idéal.

Une société c’est une entité, on ne la juge pas à son âge mais à son rendement.  Si vous créez une société en lien avec le cinéma et que c’est un passage obligé pour un producteur (ou des techniciens) comme une société de location de matériel audiovisuelle ou dénicheur de lieu de tournage, ou une agence de casting par exemple, vous croiserez inévitablement des producteurs.

Ce ne sera alors plus vous qui irez à eux, mais eux qui viendront à vous.

Et le rapport sera d’autant plus saint que vous n’aurez plus l’impression de faire la manche (“s’il vous plait monsieur le producteur donnez moi de l’argent pour mon film”…) mais vous serez dans un rapport professionnel, c’est un donnant donnant. Par exemple : Vous leur faites un prix sur du matériel, il vous apprécie et vous leur proposez votre scénario. Simple non ?

Les Festivals

FestivalC’est la voie royale, on vous ouvre grand les portes du cinéma non pas pour vos contacts mais pour votre talent.

Vous faites un court métrage, vous le présentez à un festival, vous remportez un prix et hop on vous propose un long métrage.

Formidable ! Sauf que la réalité est loin d’être aussi rose.

Premièrement il faut le faire ce court métrage et faire en sorte qu’il soit top. Disons que vous y arriviez parce que vous êtes très fort. Ensuite il faut l’envoyer au bon festival.

Qu’est qu’un bon festival ? C’est un festival qui ne vous fournit pas qu’un prix mais qui vous donne un laissez passer pour rentrer dans la cour des grands.

Comment savoir quel festival en fait parti ? Regardez la liste des festivals que le CNC reconnaît. Si celui que vous tentez n’en fait pas parti (c’est très souvent le cas) alors ne vous attendez pas à un miracle. Vous aurez peut être le prix, vous rencontrerez sans doute des (petits) producteurs mais ce sera tout.

Mais c’est pas si mal !

Rencontrez un prod et pouvoir dire que son film a obtenu des prix c’est toujours gratifiant, mais ce ne sera pas l’ouverture des portes du cinéma, pas tout de suite en tout cas.

Et si le festival fait parti de la liste du CNC ? Alors là, c’est du lourd. Non pas que le festival soit mieux que les autres (la plupart des types présents dans le jury seront moins compétents que vous) mais comme il est reconnu par le CNC ça lui donne de la valeur.

Une fois votre prix obtenu, c’est le CNC qui vous contacte !

C’est lui qui vous demande si vous avez de nouveaux projets, lorsque vous faites une demande d’aide auprès du CNC vous multipliez vos chances d’être sélectionné pour des aides à l’écriture de scénario, les aides au développement de votre film, etc…

Avec le CNC dans votre poche et votre talent désormais reconnu plus rien ne serait vous arrêter.

La Notoriété

BradLa notoriété amène toujours les contacts (sinon on ne serait pas connu). Dans le lot un très petit nombre pourra vous ouvrir les portes du cinéma.

Mais ce qui est recherché ici, ce n’est pas la qualité, mais la quantité.

Elle consiste à faire des vidéos sur Youtube. Faire des millions de vues, est un argument de poids pour un producteur. Il se dit que si vous êtes à même de ramener des millions de personnes vous voir, c’est que serez sans doute capable d’en faire autant pour un film au cinéma. Bien sûr ce que vous devez faire sur internet doit avoir un rapport avec ce que vous allez faire par la suite.

Mettre des images de chatons sur Youtube ne vous permettra pas de réaliser Star Wars, même s’il y a des millions de vues.

Cette méthode donc peut se révéler efficace, mais ce n’est pas une méthode qui correspond à tout le monde, en tant que réalisateur on a plus tendance à être dans l’ombre de la caméra, et l’autre inconvénient est que plus le temps avance, plus il risque d’être difficile de se faire entendre et voir sur Youtube tant il y a de monde en quête de notoriété.

Une variante de cette méthode consiste à prendre quelqu’un de connu, un Youtubeur, un comédien célèbre, un chanteur populaire, peu importe, quelqu’un qui suscitera l’intérêt du plus grand nombre et de l’associé à votre nom.

Les célébrités ne sont pas si inaccessibles que ça, il faut tenter votre chance.

La démarche peut rencontrer la chance, si pas de démarche, pas de chance. Les comédiens sont souvent plus à l’écoute des qualités d’un projet, bien plus qu’un producteur. Si vous savez mettre l’accent sur les qualités du rôle que vous lui proposez il pourra accepter parce qu’il aime jouer (plus que l’argent).

Et croyez moi, il y a plus de comédiens comme ça, que juste motivé par l’argent. Le tout c’est que le rôle que vous lui proposez soit intéressant pour sa carrière (un rôle inédit) qu’il ne l’entache pas et qu’il puisse en être fier (et le promouvoir éventuellement).

L’astuce réside dans le fait de ne pas passer par l’agent. Il vous filtrera immédiatement. Si vous trouvez l’adresse du comédien, sa page facebook ou son site perso, tentez le coup !

Intégrer une équipe professionnelle

Tournage-Mc-fly-retour-vers-le-futurGravir les échelons à l’ancienne. C’est long, ingrat, mais ça marche.

Contactez une boîte de production et annoncez vous comme régisseur.

N’espérez pas gagnez de l’argent, demandez juste à être renfort régie, ou renfort mise en scène.

Vous n’avez pas besoin d’avoir de diplôme, le tout est d’être motivé, souriant, et d’avoir le sens de la hiérarchie.

Vous serez certes sur le tournage mais vous serez au rang le plus bas de l’échelle. Je ne vous cache pas qu’il y aura des moments difficiles car certains membres de l’équipe de vous calculeront pas ou vous considéreront comme un moins que rien. Mais ces personnes ne sont pas intéressantes, ce qui compte c’est que dans le lot, vous puissiez rencontrer des techniciens compétents, des comédiens connus, etc…

Le but est de faire parti de l’équipe du producteur (qui est souvent la même que celle du réalisateur) ainsi si vous avez été efficace, que vous ne vous plaignez pas et que vous êtes aimable, ils referont appel à vous et vous pourrez enchaîner les tournages et connaître de plus en plus de monde. Le tout est de ne pas s’enfermer dans un rôle, il ne faut pas qu’ils vous cataloguent trop longtemps dans le rôle du régisseur.

Petit à petit, il faut proposer des idées, montrer son talent afin que l’équipe vous voit d’un autre œil, et vous propose des postes plus importants et qu’ainsi vous gravissiez les échelons.

D’ailleurs je vous conseille la lecture de cet article :

La Formation Ultime pour faire du Cinéma

Bilan

couverture2J’espère que cet article vous aura plu, sans doute que ce guide gratuit vous intéressera  :

“Tout ce que l’école de Cinéma ne vous apprendra jamais”

(Et qui est pourtant essentiel pour réussir)

A quelle adresse souhaiteriez vous que je vous l’envoie ?

A quelle adresse souhaites-tu que je te l'envoie ?

Je déteste les spams, votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue 😉

18 Comments
  1. Solène 2 mois ago
    Reply

    Bonjour,
    J’ai toujours rêvé d’être actrice mais, voulant savoir si c’est juste une lubie ou une vraie passion, j’aimerai trouver le moyen de tester… en vrai condition si possible. Le théâtre ne m’intéresse pas autant donc je trouve que faire des cours de théâtre quand je veux tester cinéma serait une perte de temps pour tout le monde. Comment tester le cinéma sans payer une école? Genre comme si on était sur un vrai tournage en vrai condition d’un vrai acteur? Car, c’est ma croyance et cela a été prouvé pour beaucoup de personnes autour de moi, on a tous une idée biaisé d’un métier tant qu’on ne le fait pas clairement. Un conseil?

    • Marc 2 mois ago
      Reply

      Bonjour Solène,
      C’est effectivement sage de ta part que de vouloir tester un métier avant de le pratiquer de manière professionnelle. Reste que les options qui vont te rester ne sont pas forcément celle qui vont vraiment t’aider. Pourquoi ? Parce que faire un test sans payer ne te donnera jamais toutes les facettes du métier, et c’est peut être dans une de ces facettes que tu découvriras ce qui te plaira dans ce métier. C’est un risque. Parce que les options sont les suivantes : Participer à un casting. C’est gratuit, mais ce sera soit trop court, soit ingrat parce que tu n’auras pas de retour sur tes qualités et défauts de jeu, et enfin tu peux tomber sur des incompétents qui ne seront pas capables de juger à sa juste de valeur tes compétences (dans un sens comme dans l’autre). L’autre option c’est de participer à un court métrage (d’amis à toi, parce que sinon ça implique que tu passes un casting et ça te renvois au premier point). Ici, bien sûr personne ne te demandera de payer, l’avantage c’est que tu es directement dans l’action (si je puis dire) et que tu vas avoir des retours sur ton jeu, l’inconvénient c’est qu’il y a de forte chance que ton jeu soit limité (par manque de pratique et de connaissances techniques) et que tu te retrouves dans des situations où tu n’arriveras pas à donner la nuance que souhaite obtenir le réalisateur. Et il ne faudrait pas que ça te dégoûtes de ce métier.
      La véritable option qui est pour moi la meilleure reste l’école de jeu type cours Simon, Mathieu ou Florent. C’est payant, mais elles te donneront les meilleures armes pour donner le meilleur de toi même et si le fait de payer te rebute dans un premier temps, fait des cours de théâtre, rejoint une troupe, pour un temps réduit si vraiment tu n’aimes pas ça au premier abord, mais faire du théâtre est une très bonne école de jeu. Elle ne te permettra pas de faire dans la finesse, mais il faut commencer par la base pour dégrossir ensuite. Le théâtre (et je l’ai vu de nombreuses fois avec des amis qui sont des acteurs de cinéma) est une bonne porte d’entrée pour gérer l’apprentissage du texte, gérer le public, le stress, la vie de groupe, le rythme et le mouvement. Et c’es vrai que le théâtre parait poussiéreux et pénible à regarder, mais s’il est encore là, et si tant de comédien passent par le théâtre avant de faire une carrière cinéma, c’est qu’il y a une raison, passer à côté serait dommage.
      Voilà Solène, j’espère avoir pu répondre à ta question, et je te souhaite bon courage.

    • Niels 4 semaines ago
      Reply

      Bonjour Marc j’ai beaucoup aimé l’article qui m’a paru très professionnel et très instructif. J’ai vu que tu répondais aux questions en étant très précis donc je me lance.
      J’ai 18 ans, je viens de passer mon bac L 2020 (un bac pas comme les autres), et cela doit faire depuis mes 10 ans que m’intéresse au monde du cinéma. Déjà petit, après avoir regarder un film je m’intéresser aux making of, aux acteurs, aux critiques et analyses et cela jusqu’à aujourd’hui. Il y a peu près 3 ou 4 ans j’ai commencé à avoir un énorme penchant pour le métier d’acteur. Aujourd’hui encore ce métier me fait rêver. Et je sais pas pourquoi mais dans ma tête c’est ce que je veux faire absolument. Si il faut que travaille d’arrache pied pour être épanoui dans ce métier je le ferai. Mainteant lorsque je dis que je veux faire ce métier aux gens autour de moi (qui sont tous bienveillants) ils me répondent : “Alors oui mais tu sais qu’il y a des milliers de gens qui veulent faire ça mais il y en a que 5 ou 6 qui y arrivent”.
      Mainteant moi ça m’a un petit peu fait baissé la tête mais je ne suis ooaas découragé pour autant.
      Maintenant ce que je vais faire cette année c’est une école de cinéma : “EICAR”. Cher l’année mais c’est une école qui m’a plus a première vu et je vais voir comment m’y sent la 1ere année. La je me suis dirigé vers le métier de Réalisateur qui était “l’option” à choisir pour l’année. Le métier m’intéresse, mais je ne m’y vois pas vraiment dedans.
      Maintenant mon idée était de faire 3 ans d’étude dans une école de cinéma, d’avoir des bases importantes et des contacts grâce à cette école, de me trouver un petit boulot après et à côté de faire une école de jeu.
      Dans mes idée un peu flous, je me suis dit si je n’arrive pas à avancer en tant “qu’acteur” j’aurai les bases apprises pendant mes études pour faire autres chose dans le cinéma.
      Enfin, tout ça pour te demander ton avis et si tu as des conseils à me donner.
      Voila le roman est terminé. 😀

      Merci d’avance pour ta réponse.

      • Marc 4 semaines ago
        Reply

        Bonjour Niels,

        Je te remercie pour ton retour sur mon article et effectivement j’aime bien aidé (quand je le peux) les personnes qui en ont besoin dans ce milieu.
        Pour répondre maintenant à ta question : est ce que faire une école de cinéma est pertinent pour, si ta carrière de comédien ne décolle pas, avoir une bouée de secours ?
        Pour répondre, je commencerais premièrement par ce qui est positif : Je trouve que c’est bien que tu es un plan d’action. Bien souvent, à ton âge, les personnes qui souhaitent faire carrière dans le cinéma n’en ont pas, ou on une idée très vague de comment y arriver. Toi au moins, tu as un plan et c’est bien. Alors est ce que, pour autant, ce plan est bien ?
        Je vais te faire une réponse de normand, j’aurai tendance à dire oui et non.

        Pourquoi “non” ?
        Je suis quelqu’un de passionné et j’ai tendance à me dire, il faut être le meilleur dans un domaine, ici pour toi le jeu. Si tu veux être acteur, ne commence pas à faire des études qui vont enrichir “l’à côté” de ton métier. Savoir comment on éclaire un comédien, ou comment on utilise une caméra est intéressant pour un comédien, mais à travers tes tournages, en tant qu’acteur, tu aurais certainement développé tes connaissances en ce domaine pour enrichir ta culture personnelle. Pas besoin de faire une école pour ça. Et si tu te dis que c’est pour le diplôme, je peux te le dire : il ne sert à rien. Jamais, en France, on me l’a demandé avant de rentrer sur un tournage. Ce qui compte c’est ce que tu sais faire, et comment tu le fais. Le diplôme d’une école de cinéma, en France, n’a pas de valeur.
        Donc j’aurai tendance à dire : tu veux profondément être comédien. Développe à fond ton talent de comédien, atteint tes limites, et quand tu les auras atteintes, repousses les ! On devient comédien en cherchant à le devenir. En faisant une école de cinéma, tu cherches à faire du cinéma. C’est bien, je dis pas, il y a plein de métier super intéressant, mais toi si à la fin de ta vie tu as fais une carrière d’ingénieur du son, est ce que tu auras pas eu l’impression d’être passé à côté de ta vie ? Et à la fois, si à la fin de ta vie, si tu as beaucoup joué, pas forcément dans des grands films, mais tu as pu tourné, tu as aussi été sur scène pour des representations de théâtre. Est ce que c’est pas mieux de se dire que tu as pu incarner plusieurs personnages ?
        Ce que je veux te dire, c’est qu’il faut se poser la question de ce qui est le plus important pour toi :

        faire du cinéma (sans être comédien) ou être comédien (sans faire du cinéma).

        Bien sûr tu vas me dire les deux, mais quitte à choisir, qu’est ce qui l’emporte ? Etre comédien ? Alors ne cherche pas “à fuir” ou “te cacher” dans un autre job. Vas-y à fond.
        En revanche, si ta réponse est : le cinéma. Je pense que comédien, n’est alors pas ta priorité, ce qui n’est pas grave en soit, mais il faut que tu en es conscience. Tu n’es pas si passionné que ça, c’est une passade, une mode peut être. Et je pense que la destination t’intéresse plus que le chemin.
        Et c’est là où je vais te parler du :

        Pourquoi “Oui” c’est bien de faire une école de cinéma.

        Oui, parce qu'”il y a des raisons que la raison elle même ne s’explique pas.” En paraphrasant Blaise Pascal. Si tu sens que tu dois faire une école de cinéma, peut être parce qu’il y a en toi un élément qui t’interpelle que ton instinct (ou ton inconscient) a détecté. Dans ce cas là, il faut parfois prendre des chemins de traverse pour arriver à destination. Il est vrai qu’en école de cinéma tu croiseras beaucoup de personne qui seront peut être des alliés et des soutiens pour ton chemin vers les tournages. Mon frère est comédien et il a fait en plus l’EICAR, je peux donc t’en parler. De ce qui se passait à l’époque (il y a 10ans quand même) c’est que la section comédien était un peu le parent pauvre de l’école, privilégiant la réalisation. J’espère donc que ça a changé. Cependant, je pense que faire une école est toujours une bonne chose, au delà du diplôme. Faire une école (ou une formation) c’est admettre qu’on a pas la science infuse et qu’on souhaite s’améliorer. Les connaissances “de base” tu les auras à l’école, et le réseau “du premier cercle élargi” tu l’auras à l’école.

        Mais, et j’en viens aux conseils, il faut que tu ne t’en contentes pas. Tu dois :
        – faire des tournages d’école, participer à des castings, fait le pendant l’école. Te laisse pas bercer par la vie d’étudiant. La vie de comédien est un sprint (encore plus pour les femmes), tu n’as donc pas de temps à perdre et qui plus est, si en faisant tout ça, tu te rends compte que ce n’est pas pour toi, mieux vaut s’en rendre compte à 20ans qu’à 40.
        – Te faire rapidement un book photo pro pour commencer à faire des castings
        – Faire une bande démo (avec les films étudiant que tu as pu faire ou avec des films qu’entre comédien vous aurez tourné)
        – Trouver ton emploi. C’est très important. Il est illusoire de croire qu’un comédien peut tout jouer. Très, très peu de comédiens peuvent tout jouer, et ce n’est pas qu’une question de talent, c’est aussi une question de physique. Il faut qu’objectivement, tu saches ce que “naturellement” tu peux jouer et ce qu’il t’est plus difficile de jouer “spontanément”. C’est capital. J’ai des amis comédiens qui ont mis des dizaines d’année avant de comprendre ça. Plus vite tu le sauras, plus vite, tu pourras cibler les castings et les rôles où tu as le plus de chance d’être pris.
        – élargi ton réseau. Ne reste pas qu’avec tes amis de l’école. Contactes des gens du showbiz. Soit par mail si tu as la possibilité d’avoir le mail d’un comédien(ne) que tu admires. Et arrange toi pour créer une relation de Maître / Elève. Où tu peux lui demander des conseils sur des choix de carrière, sur des choix de lectures, de films à voir, d’exercice à faire. Et cerise sur le gâteau, cette personne pourra, si elle t’apprécie et t’estime, penser à toi un jour sur un rôle en en parlant à un réalisateur ou un producteur. Sait on jamais. Quoi qu’il en soit, cette personne du milieu te permettra d’élargir ton réseau. Et comme tu le sais c’est une des clefs vers la réussite.

        Voilà Niels, j’espère que mon roman 🙂 aura pu te parler. Si tu as des questions sur le métier d’acteur, je te conseille de jeter un oeil au site : https://deveniracteur.fr/ de Jack. Je connais personnellement Jack et c’est un super comédien, je t’invite à essayer de le contacter en venant de ma part.

        Au plaisir de te lire,

        Bien à toi,

        Marc

  2. rabby sylvestre 3 mois ago
    Reply

    Salut mr marc je suis rabby j’ai 20ans et je vis en Afrique au Congo Brazzaville j’écris des scénarios de film mais il me manque un producteur pour les produires du pays d’où je vis comment faire pour contacter un producteur français ou américain ?

    • Marc 3 mois ago
      Reply

      Bonjour Rabby,
      Trouver un producteur (de long métrage) est ce qu’il y a de plus difficile pour plusieurs raisons : la première est qu’il y a énormément beaucoup de demande et par rapport à la capacité de production actuelle. Du coup, il doit y avoir un choix qui doit s’opérer. Et ce choix se fera sur plusieurs critères : la célébrité, ton pouvoir à apporter des spectateurs en salle sur ton simple nom. Ensuite si tu es un sombre inconnu, est ce qu’une star souhaite tourner dans ton film pour attirer les spectateur ? Si ce n’est pas le cas tu fais parti de la grande majorité des projets, c’est à dire qu’elle est soumise à la loi du milieu. Et ce milieu ne fonctionne pas, contrairement à ce qu’on pourrait penser sur le talent. Sinon ça se saurait. Il est basé sur les relations. Es tu proche d’un producteur ? Si c’est le cas, tu as une chance, sinon tu vas devoir faire ce que font la plupart des gens, c’est à dire faire un dossier pour donner envie de produire ton film. Ainsi, après si le scénario est lu et apprécié, tu as une chance que ton film soit produit, mais attention ! ce n’est pas pour autant que tu le réaliseras. Ce n’est pas parce que tu écris bien que tu réalises bien (et d’ailleurs l’inverse est totalement vrai). Donc il faudra à ce moment là les convaincre que tu as le talent (qui n’arrive qu’à la toute fin du parcours dans la sélection) pour réaliser ce film.
      Maintenant si tu cherches à trouver un producteur de court métrage, tu devras passer par les mêmes étapes avec plus de chance d’arriver au bout, car les enjeux financiers sont moins importants et que les producteurs de courts métrages sont souvent plus jeunes et plus intrépides (insouciants ?) et auront tendance à te donner plus facilement ta chance.
      Voila,
      Bon courage,
      Marc

  3. Noé Tisserand 5 mois ago
    Reply

    Bonjour, j’aimerais être réalisateur professionnel plus tard, mais je n’ai pour le moment que 16 ans et j’aimerais en profiter pour me faire déjà des contacts. Mais comment aller assister des réalisateurs, régisseurs, … sur un tournage sans avoir de premiers contacts?
    Avez-vous également des suggestions de sites ou revue dans lesquelles je pourrais en apprendre un maximum sur le cinéma et donc me cultivé d’avantage à ce propos?

    • Marc 4 mois ago
      Reply

      Hello Noé,

      Merci pour tes questions. Comme tu m’as envoyé également un mail, j’ai préféré te répondre directement, plus simple et je pouvais plus facilement détailler. Si tu as d’autres questions hésites pas !
      A bientôt,

      Marc

  4. Joséphine 5 mois ago
    Reply

    Bonjour, votre article est très intéressant.
    Je me demande : voulant devenir actrice/comédienne, dois-je habiter dans une grande ville pour avoir une chance ? Et si ou lesquelles ? (Hors Paris si possible). Faut-il pouvoir se déplacer dans diverses villes ? Et faut-il passer par une agence ou peut-on juste tenter notre chance grâce aux castings présents sur les sites spécialisés dans ce domaine ? (Et à propose de l’agence, je ne connais pas trop son fonctionnement, faut-il avoir de l’expérience pour pouvoir en intégrer une ?).
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Marc 5 mois ago
      Reply

      Bonjour Joséphine,

      Tout d’abord merci pour tes questions ! Vivre d’une vie artistique, est une affaire de rencontre, et plus tu seras dans une grande ville, plus tu maximiseras tes chances de faire la bonne rencontre qui te permettra de gagner ta vie en tant qu’actrice. Alors à la question : “dois tu être dans une grande ville pour devenir actrice ?” La réponse est non, tu peux être actrice dans un petit village en revanche si tu souhaites gagner ta vie en tant qu’actrice (ce qui est sous tendu par ta question) la réponse est oui, tu auras plus de chance de percer vite. Paris n’est pas la seule ville où il faut être mais c’est indéniablement la ville où il y a le plus de tournage ou de pièce de théâtre. C’est donc une ville incontournable, où tu iras inévitablement un moment ou un autre pour ta carrière. Les autres grandes villes sont bien sûr très bien aussi, il y a Lyon où il y a quelques écoles de cinéma qui peuvent succiter des castings et des tournages, et aussi Marseille avec la série “plus belle la vie” qui fait vivre beaucoup d’intermittents.
      Faut il pouvoir se déplacer dans plusieurs villes ? Oui, c’est fortement conseillé, un tournage ne se passe pas tout le temps au même endroit, pour des raisons de décors tu peux être amené à te déplacer, idem pour une tournée au théâtre.
      Méfiance des sites, il faut bien avoir conseillé dessus, il y a beaucoup d’arnaque sur internet, et les castings sont des lieux propices aux dérives, être dans une agence est plus rassurant pour toi. Ils vont t’orienter vers des castings, et s’il y a des contrats à signer, c’est eux qui se chargeront de les lire pour pas que tu te fasses avoir. Mais bien sûr c’est comme tout, il y a des bonnes et des mauvaises agences. Les agences fonctionnent de cette manière, elles ont besoins de personnes qui ont du talent (qualité), sinon aucun réalisateur ne les solliciterait, et ils ont besoins de beaucoup de personne (quantité) pour pouvoir donner une impression d’importance, et pouvoir répondre à divers demandes. Mais la réalité est la suivante, c’est que les mauvaises agences acceptent des comédiens pour remplir leur rang, mais ne se concentre que sur leur protégé, ceux qu’ils estiment avoir une “vraie” chance dans ce métier. Bien sûr, ça ils ne te le diront jamais. Du coup, tout dépendra dans quelle case ils vont te mettre, si tu as la chance de faire partie des “stars” de l’agence, c’est très bon pour toi, parce qu’ils te placeront réellement sur plein de projets (parce que c’est comme ça qu’ils gagnent leur vie) mais si tu es là pour grossir les rangs, le mieux c’est de changer d’agence.
      Pour rentrer dans une agence, ils te demanderont de faire un essai, une sorte de casting pour juger de ton niveau, ils te demanderont également des photos ce qu’on appelle dans le métier un “book” et, si tu en as une, une bande démo. C’est à dire un montage (court) d’extraits de projets dans lesquels tu as pu jouer. Il faut avoir un minimum d’expérience pour en intégrer une, le minimum étant d’avoir soit fait une école d’acteur à moins d’avoir un talent évident de jeu, dans ce cas là, c’est aussi possible. Il y a bien des agences pour les enfants comédiens (qui n’ont pas eu l’âge d’intégrer une école de comédie) donc c’est bien que c’est possible.

      • Joséphine 5 mois ago
        Reply

        Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre et avec autant de précisions.
        Merci !

  5. Coline 5 mois ago
    Reply

    Bonjour, je veux devenir actrice et je cherche des castings sur internet mais je ne sais pas par où commencer en plus je n’ai que 12 ans donc les gens se moquent de moi et pensent que ce n’est qu’une période passagère mais c’est faux c’est ma voix j’en suis sûre.

    • Marc 5 mois ago
      Reply

      Bonsoir Coline,

      Pour devenir comédienne professionnelle à ton âge il te faut trois éléments clefs. Le premier point, il faut que tu es un naturel, une spontanéité que je suis convaincu que tu dois avoir. Le deuxième point, il ne faut pas que tu te reposes sur ce naturel, sinon tu ne seras jamais une grande comédienne, mais juste une actrice, si tu t’en contentes. Il faut repousser tes limites et pour ça, tu dois prendre des cours, c’est indispensable. Tu seras peut être trop jeune pour rentrer dans une école de type cours Florent, cours Simon, mais tente une école de théâtre (même si tu veux faire du cinéma). Ensuite, dernier point, ne fait JAMAIS de casting via internet, tu es trop jeune, il y a trop de dingues, tu dois te rapprocher d’une agence artistique. Il en existe plusieurs, l’agence Cyrille Joubert Talents par exemple qui s’occupe de jeunes comédiens. Ils te trouveront des castings et ils t’encadreront ce qui évitera que tu te fasses avoir par des personnes peu scrupuleuses.
      Enfin pour les types qui se moquent de toi, sert toi en pour te pousser encore plus loin dans ta détermination ! Plus ils se moquent, plus tu seras déterminée, et plus ils seront ridicules quand tu auras réussie. Je te souhaite une bonne continuation !

  6. Jistin Bravard 9 mois ago
    Reply

    Bonjour,
    Etes-vous réalisateur?
    Avez vous des contactes à nous faire part dans le domaine du cinéma?
    Bien à vous,
    Merci

    • Marc 9 mois ago
      Reply

      Bonjour Jistin,
      Je suis bien réalisateur et j’ai non seulement beaucoup de contacts dans ce milieu et la mise en relation avec un réseau de professionnel c’est justement ce que je propose dans ma formation 🙂
      Au plaisir de vous y voir,
      Bien à vous,
      Marc

  7. Moussa tahirou 10 mois ago
    Reply

    Comment*je veux être un cinéaste profectionnel.

    • Marc 10 mois ago
      Reply

      Bonjour Moussa,

      En travaillant en regardant des films (être actif et non passif), en se cultivant (en lisant tout ce qui concerne le cinéma qui peut t’apporter quelque chose sur ce que tu ne maîtrises pas encore) et en se motivant pour atteindre ton objectif (il faut être en mouvement, tout le temps, et se rapprocher autant que faire se peut, de ton objectif et ne rien lâcher.) Si tu arrives à faire ça, tu t’installes dans la durée et tu peux espérer devenir un réalisateur professionnel.

      Bonne continuation,

      Marc

  8. drakx Jones 4 ans ago
    Reply

    t’as oublié de parler du piston ! qui est la voie la plus répandu !

Leave a Comment

Your email address will not be published.